Rechercher

The Weeknd poursuivi en justice pour plagiat

The Weeknd accusé de plagiat pour son titre "Call Out My Name".

Ven. 24 Septembre 2021 par Team Mouv'

Alors que le chanteur canadien continue d'exploser les records et que son album semble se rapprocher de plus en plus, ce dernier se retrouve embourbé dans une polémique de plagiat. The Weeknd n'en est pas à son premier coup d'essaie Publicité En 2019 l'artiste faisait déjà l’objet d’une plainte pour plagiat. Trois compositeurs britanniques, William Smith, Brian Clover et Scott McCulloch, l'accusaient de s’être fortement inspiré de leur morceau I Need To Love sorti en 2004 pour sa chanson A Lonely Nightfigurant sur l’album Starboy. Cette fois ci, les allégations de plagiat concernent le titre Call Out My Name de 2018. Suniel Fox et Henry Strange, qui forment le groupe Eppiker, poursuivent The Weeknd et les collaborateurs de Call Out My Name, Nicolas Jaar et Frank Dukes, pour un prétendu remake de leur titre Vibeking de 2015. Le duo réclame tous les bénéfices du titre, ils déclarent que "Les deux œuvres sont dans une tonalité mineure. Les deux œuvres sont dans une mesure 6/8 qui est moins courante dans la musique populaire. Les deux œuvres sont jouées à un tempo similaire. Et les deux œuvres utilisent des caractéristiques de l'électronique, de l'ambiance, de la pop, du hip-hop, du rock et du R&B pour obtenir un son atmosphérique et mélancolique particulier." Malheureusement, Vibeking n'est pas disponible en streaming, impossible donc pour les auditeurs de se faire une idée sur la ressemblance des deux titres. Que Strange et Fox obtiennent ou non quelque chose de ce procès, il sera intéressant de voir comment ce dernier se déroule.

1 vue0 commentaire